news analysis advocacy
AfricaFocus Bookshop
New Gift CDs
China & Africa
tips on searching

Search AfricaFocus and 9 Partner Sites

 

 

Visit the AfricaFocus
Country Pages

Algeria
Angola
Benin
Botswana
Burkina Faso
Burundi
Cameroon
Cape Verde
Central Afr. Rep.
Chad
Comoros
Congo (Brazzaville)
Congo (Kinshasa)
Côte d'Ivoire
Djibouti
Egypt
Equatorial Guinea
Eritrea
Ethiopia
Gabon
Gambia
Ghana
Guinea
Guinea-Bissau
Kenya
Lesotho
Liberia
Libya
Madagascar
Malawi
Mali
Mauritania
Mauritius
Morocco
Mozambique
Namibia
Niger
Nigeria
Rwanda
São Tomé
Senegal
Seychelles
Sierra Leone
Somalia
South Africa
South Sudan
Sudan
Swaziland
Tanzania
Togo
Tunisia
Uganda
Western Sahara
Zambia
Zimbabwe

Get AfricaFocus Bulletin by e-mail!

Print this page

This document is from the archive of the Africa Policy E-Journal, published by the Africa Policy Information Center (APIC) from 1995 to 2001 and by Africa Action from 2001 to 2003. APIC was merged into Africa Action in 2001. Please note that many outdated links in this archived document may not work.

Senegal: Diaspora Meeting

Senegal: Diaspora Meeting
Date distributed (ymd): 000924
Document reposted by APIC

+++++++++++++++++++++Document Profile+++++++++++++++++++++

Region: West Africa
Issue Areas: +economy/development+ +political/rights+
Summary Contents:
This posting contains a brief announcement (in English) and additional details (in French) of the meeting of Senegalese diaspora scheduled for New York October 7 and 8, 2000. For more information visit the conference web site
(http://www.rencontredenewyork.com), or contact the conference organizers (details below).

+++++++++++++++++end profile++++++++++++++++++++++++++++++

NEW YORK MEETING OCTOBER 7th & 8th, 2000

If you are interested in finding more about The New York Meeting or joining CORISEN (Comité d'Organisation de la Rencontre Internationale des Sénégalais de l'Extérieur à New York), Please Call (212) 714-4971 Send an Email to: Corisen@netscape.net.

The successful free and fair elections and the smooth transfer of political leadership in Senegal this year sparked an intense on-line dialogue among a group of Senegalese expatriates on how to improve their country's social and economic conditions. Discussions focused on how to create an effective mechanism that will coordinate direct efforts and participation of the Senegalese Diaspora in developing their country. Innovative and exciting ideas came out of this exchange, such as developing a citizen watchdog group to monitor the new government's actions (SAM SA KADDU); creating a think-tank to provide the government with advice and knowledge on political, economical, social and cultural issues (COGIT); and the formation of several different non-governmental (nonprofit) organizations focused on eradicating rural poverty, ending illiteracy, as well as addressing the digital divide. The needs identified were so great that the group agreed opportunities existed for anyone willing to commit time and energy to work on these issues.

The following three themes emerged from these discussions:

  1. How to re-organize and strengthen the current Senegalese expatriate movement.
  2. The need to redefine the relationship between Senegalese expatriates and their country so that actions and participation to modernize the country can be more direct and coordinated.
  3. How to mobilize the support of friends and partners of Senegal around activities that can help rebuild the country, such as the creation of a strong lobby for Senegal in the United States.

In order to gain a deeper understanding of the complexity of these issues and create a forum for finding effective and long-term solutions, the on-line group has decided to hold an International Meeting, called "The New York Meeting" in which Senegalese expatriates and friends and partners of Senegal will be invited. The purpose of this meeting is to:

  1. Allow more people to participate in the quest for achieving peace and prosperity in Senegal,
  2. Hold workshops that will delve deeper into the issues and ideas that emerged from the electronic forum, and
  3. Design a mutually agreed upon plan of action that will detail the next steps on the main themes addressed above.

The organizing committee of The New York Meeting, or CORISEN (French acronym), has been created to organize this historical event. CORISEN is comprised of a committed group of Senegalese men and women who have vowed to work diligently to make this exceptional gathering a high quality and productive experience for all. It has adopted the three main themes stated above as its goals. CORISEN is a non-partisan effort and membership is only open to individuals, not organizations.

WE HOPE YOU WILL ATTEND THIS HISTORICAL EVENT!


RENCONTRE DE NEW YORK

http://www.rencontredenewyork.com

Encouragé par l'avènement d'une alternance politique qui s'est effectuée dans l'élégance républicaine qui caractérise les grandes démocraties contemporaines, un groupe de sénégalais de l'extérieur a saisi ce momentum pour initier une réflexion et un échange d'idées à travers l'internet sur les voies et moyens d'organiser la participation des sénégalais de la Diaspora dans l'effort de développement de leur pays. De grandes idées sont nées des débats riches et contradictoires qu'ils ont eu et continuent d'avoir à travers ce Forum des Sénégalais de l'Extérieur. De la création d'un COGIT(Comité de Gestion Intelligente de la Transition) à l'implication directe des sénégalais de l'extérieur dans la lutte pour l'éradication de la pauvreté en milieu rural sénégalais par le biais d'une ONG qui va aider la PMER(Petite et Moyenne Entreprise Rurale) en passant par Sam Sa Kaddu(Une organisation de la société civile qui aura pour rôle la surveillance citoyenne de la manière de gestion des biens des contribuables) et l'informatisation des écoles sénégalaises par le moyen d'une autre ONG, il y a certainement plein de matière sur la planche pour permettre l'implication de tous ceux parmi les sénégalaises et sénégalais de la Diaspora et amis et partenaires du Sénégal qui veulent lier la parole à l'acte. Trois axes principaux se sont dégagés durant ces échanges d'idées:

Etude des voies et moyens de réorganiser le Mouvement Mondial des Sénégalais de l'Extérieur.

Redéfinition de la relation multiforme entre les sénégalais de l'extérieur et leur pays en vue d'une implication plus directe et plus coordonnée dans l'effort de le moderniser.

Mobilisation du soutien des amis et partenaires du Sénégal autour d'activités qui peuvent contribuer à faciliter son inscription sur la liste des pays emmergents.

Pour approfondir les débats et mieux saisir les contours des problèmes auquels ils veulent aider à apporter des solutions durables, les membres du forum électroniques ont pris la décision d'appeler à une Rencontre Internationale, à New York, des sénégalais de l'Extérieur et des amis et partenaires du Sénégal pour:

1.permetttre une participation plus massive à cette recherche d'un Sénégal meilleur, 2.discuter plus amplement sur les idées qui ont été soulevées dans le forum, 3.élaborer un plan de mise en oeuvre des projets qui vont être ratifiés par la Rencontre.

Il a été ainsi mis sur pied un Comité d'Organisation de la Rencontre Internationale des Sénégalais de l'Extérieur à New York (CORISEN) pour préparer cet évènement historique. Ce comité composé de patriotes volontaires et engagés à faire de cette rencontre inédite un succés sur tous les plans, est dèja à pied d'oeuvre. Le CORISEN appelle chaque sénégalaise et sénégalais de l'extérieur à s'engager physiquement, intellectuellement et financièrement à la réussite de cette rencontre. Le CORISEN insiste aussi sur le cararctère apolitique, dans le sens non partisan du terme, de ses efforts. Il tient également à souligner que la participation à ses activités est faite à titre individuel et non au nom d'une organisation préexistante, quelle que soit son caractère.

Le Corisen a trois objectifs fondamentaux:

a) Donner à la Diaspora sénégalaise l'occasion de se réunir en masse pour étudier les voies et moyens d'améliorer ses conditions de vie et de travail dans ses différents pays d'acceuil,

b) Donner aux sénégalais de l'extérieur l'occasion de reconfigurer les facettes de la relation multidimentionnelle qu'ils entretiennent avec leur pays.

c) Réunir les amis et partenaires du Sénégal pour d'une part contribuer à la réflexion sur la construction d'un lobby fort pour le Sénégal, d'autre part étudier le contenu et les modalités de leur implication dans l'effort de développement de notre pays.

Le CORISEN t'appelle à rejoindre ses rangs. Les seules conditions qu'il pose sont:

Respecter son caractère apolitique, au sens non partisan du terme.

Participer en tant qu'individu et non comme représentant d'une organisation.

La date qui a été retenue pour le tenue de la Rencontre , sur la base des réactions collectées par ci et par là, est le Weekend du 07/08 Octobre 2000.

Qui est attendu à cette rencontre?

Les Sénégalais de l'Exterieur de par le monde, notamment ceux resident aux Etas-Unis, au Canada, dans les Iles Caraibes, en Amerique Latine, et au Bresil…etc. Des représentants du gouvernement sénégalais, Des officiels américains, Les amis et partenaires du Sénégal qui veulent contribuer au développement de notre pays, Les partenaires actuels et potentiels du Sénégalais.

Cependant la rencontre est ouverte à toutes et tous ceux qui veulent réfléchir avec les sénégalais de l'exterieur sur les voies et moyens d'établir les bases d'une collaboration efficace entre les sénégalais de la Diaspora et le gouvernement pour une meilleure écoute de leurs ressortissants tant sur le plan sécuritaire, administratif et participatif au developpement intégral du Senegal

Durée et format de la rencontre

La Rencontre de New York va durer deux jours (Samedi 07 et Dimanche 08 Octobre, 2000). Elle sera structurée en quatre (4) grandes parties : 1.l'inscription des participants. 2.la première plénière. 3.les Ateliers. 4.la deuxième plénière

Samedi 7 Octobre 2000

1) Inscriptions: ...

2) Première plénière: trois objectifs sont visés lors de cette première scéance.

a) Mieux camper les objectifs de cette rencontre chez les invités et participants à cette rencontre. Cette introduction sera faite par le CORISEN.

b) Informer l'audience de la situation du Sénégal sur tous les plans. Une présentation aussi détaillée que possible de l'état de la Nation Sénégalaise au plan politique, économique, socio-culturel sera faite par le CORISEN et les officiels sénégalais qui seront présents à la rencontre.

c) Informer l'audience sur l'état du Sénégal au Canada et aux Etat Unis. Ces presentation seront faites par les ambassades du Sénégal dans ces pays.

3) Démarrage du travail des ateliers.

Dimanche 08 Octobre 2000

4) Continuation du travail des ateliers,

5) Deuxième plénière et clôture des travaux de la rencontre.

Contribution théorique.

Les contributions théoriques à la rencontre de New York peuvent revêtir plusieurs formes dont les suivantes:

a) Proposition de thèmes de discussion et/ou d' ateliers de travail. Ceux qui voudraient suggèrer des thèmes de discussion devront d'abord présenter au CORISEN un résumé de leur idée en deux pages maximum. Au cas ou le thème serait retenue, il sera demander à ces derniers de faire le deplacement à New York, avec une facilitation de leur déplacement par le CORISEN. Au cas où leur déplacement à New York ne serait pas possible il leur sera demandé d'envoyer au chargé des thèmes et ateliers une présentation aussi détaillé que possible de leur idée et des voies et moyens de sa mise en application pratique. Ceux qui voudraient aussi proposer le regroupement de différents thèmes de discussion dans un atelier sont les biens venus. Il est necessaire de rappeler ici qu'étant donné que notre objectif n'est pas de présenter un cahier de doléances aux gouvernement mais des projets bien ficellés, nous encourageons ceux qui vont faire de propositions de projet à faire aussi des recherches quant aux Moyens de Mise en Oeuvre de ces projets.

b) Le jour de la rencontre le CORISEN, à hauteur de ses moyens, essaiera d'organiser des téléconférences pour permettre à des sénéglais de l'extérieurs ou autres dont la contribution sera jugé capitale par le CORISEN de prendre part, en temps réel, aux séances plénières ou aux travaux des ateliers. Le CORISEN va aussi étudier les moyens d'ouvrir cette option à tous ceux qui le souhaiteraient.

...

Le CORISEN fera tout pour qu'il y ait des structures de coordination pour la préparation de la Rencontre de New York partout ou il y une presence de sénéglais de l'extérieurs. Le CORISEN a aussi impliqué les ambassades du Sénégal au Canada et aux Etats Unis ainsi que la mission du Sénégal auprés des Nations Unis dans l'organisation de la Rencontre de New York.

Le CORISEN a ou cherche des coordinateurs locaux pour les états ou régions des Amériques du Nord où on retrouve une bonne présence sénégalaise. ...

Nous voulons avoir le maximum possible de délégations dessénéglais de l'extérieurs de partout à travers le monde et surtout les USA et le Canada.

Financement de la rencontre de New York.

Ceux qui voudront participer à la rencontre de New York sont prier de s'inscrire le plus tôt possible. Pour pouvoir prendre en charge les dépenses liées à l'organisation de cette rencontre, il est demandée une participation minimale de $20.00(vingt dollars US) par participant. L'inscription peut être faite à l'avance comme jour du la rencontre ...

Ateliers

( Ces Ateliers ne sont pas définitifs )

Cinq grands ateliers sont prévus. Ces derniers pourrons, au besoin, être subdivisés en sous ateliers.

I/ Consolider et améliorer la démocratie sénégalaise.

Cet atelier aura pour objectif de discuter sur comment maintenir les acquis de la démocratie sénégalaise, comment renforcer ses faiblesses. Le 27 Mai 1998, le 27 février 2000 et le 19 Mars 2000, avec l'aide inestimable d'une presse qui jouie d'une liberté incontestable, le Sénégal a organiser des élections avec un degré de transparence et de traitement égal des candidats assez respectable. Grace à ces acquis de notre démocratie notre pays a reconquis son image de marque. Mais la démocratie ne se limite pas a l'organisation d'élections transparentes et justes. Notre démocratie a toujours besoin d'être améliorer dans les domaines suivants:

a) La Transparence dans la gestion des affaires courantes et du patrimoine national,

b) la séparation et l'indépendance des pouvoirs exécutif, legislatif et judiciaire

c) Le règne de la loi

d) l'accountability" des dirigeants

e) l'implication, autant que faire sera possible, des citoyens dans le processus de prise de décision.

Que pouvons nous faire pour que notre démocratie puisse être renforcée dans ces domaines? Voila une des tache de cette atelier de travail.

II/ Restauration de la paix au Sénégal.

La gestion intelligente de sa victoire sur l'URSS dans la guerre froide oblige les USA à faire règner la paix partout dans le monde pour que le monde connaisse une ère de developpement économique sans précédent. La position du Sénégal en Afrique fait de notre pays un levier que les USA pourront utiliser non seulement pour consolider la démocratisation en Afrique mais pour sortir l'afrique sub saharienne de la misère économique. La guerre de cessession que le MFDC mène sera une véritable épine dans le pied du Sénégal si nous devons jouer ce "leadership role". Nous sommes convaincu que les USA peuvent grandement contribuer à la restauration de la paix en Casamance par plusieurs moyens parmi lesquels ceux que nous allons citer ci bas.

a) Faire pression sur la Lybie, La Gambie, la Guinée Bissau(le Portugal) pour qu'ils cessent de soutenir le MFDC

b) Participer à la lutte pour le démantellement des circuits de production et vente de la Drogue.

c) Aider, grace au Carter Center For Peace à organiser une négociation franche entre le gouvernement du Sénégal, le Général Ansoumane Mané et Yaya Jammeh,

d) Aider le Sénégal à déminer la région.

e) Aider à la revitalisation économique de la région de la Casamance.

III/ Voies et Moyens pour contribuer à la résolution des maux qui rongent notre pays.

1) Lutte Contre la Pauvreté en Milieu Rural. Les causes de la pauvreté, les moyens de guérir notre pays de ce mal qui le ronge et ce que les sénéglais de l'extérieurs peuvent mettre à la disposition de leur pays pour contribuer à la victoire de notre nation dans sa bataille contre la pauvreté sont certains des axes de réflexion de cet atelier.

2) Lutte Contre l'analphabètisme en général et celle du 21ème siècle en particulier. Comment aider à la réalisation de l'objectif 0% (zéro pour cent) d'analphabète au Sénégal? Comment prendre en charge tous les enfants en ages de scolarisation? Comment informatiser les écoles sénégalaises? Voila les questions auquels vont tenter de répondre sans complaisance les participants à cet atelier.

III/ Faire de notre présence dans nos différend pays d'acceuil une voie de developpement pour le Sénégal.

1) Etude des moyens d'impliquer les américains, amis du Sénégal, surtout les anciens volontaires du Corps de la Paix qui ont servis au Sénégal dans la tache de dévelopement de notre pays. L'organisation de cet atelier nous a été suggéré par des anciens volontaires du Corps de la Paix.

2) Comment constituer un Lobby mondial Sénégalais.?

3) Investir au Sénégal. Comment nous sénéglais de l'extérieurs, en collaboration avec notre gouvernement, pouvons nous servir de catalyseur pour une ruée des investissements vers le Sénégal?

IV/ Réorganisation du Mouvement des Sénégalais de l'extérieur.

1 Etude du Mouvement Associatif des sénéglais de l'extérieurs Sénégalais à travers le monde.

2 Les problèmes des sénéglais de l'extérieurs: Quels sont nos problèmes? Comment pouvons nous apporter des solutions à ces problème? Comment créer une relation de partenariat durable et efficace avec le gouvernement du Sénégal, en d'autres termes comment est ce que le Gouvernement sénégalais peut aider les sénéglais de l'extérieurs à mieux valoriser leur esprit entrepreuneurial et contribuer de manière plus efficace au développement du Sénégal?

3 Création de l'association Mondiale des Sénéglais de l'extérieurs. Cet atelier va se pencher sur les conditions à réunir et les moyens à mettre en oeuvre pour mettre sur pied une Association mondiale des sénégalaises et sénégalais de l'extérieur. Les travaux de cet ateliers devront aboutir à:

a) Fixation d'une date pour la tenue de l'assemblée général constitutive.

b) Mise sur pied une comité international qui prendra en charge l'organisation de cette assemblée générale.

c) Mise sur pied des comités continentaux pour assurer la coordinations, au niveau de ce continent, des préparatifs de l'assemblée générale constitutive (Amerique, Europe, Afrique et Asie). L'idéal ici sera d'avoir un permanent par continent pour préparer l'assemblée général constitutive.

d) Création une Page Web pour la préparation de cette Assembée générale

e) Création d' un Journal mensuel pour servir de liason entre les sénégalaises et sénégalais de la Diaspora. ...

VI/ Questions Diverses. ...

Que Faire de nos Conclusions?

1) Un Comité de Suivi des Conclusions de la Rencontre de New York sera mis sur pied à la fin de la rencontre.

2) Des Comités de Mise en oeuvre des projets ratifiés par la rencontre de New York seront mis sur pied, à raison de un par projet.

POUR UN SENEGAL PROSPERE !

Pour plus d'informations sur la Rencontre de New York, veuillez nous contacter par: info@rencontredenewyork.com (Informations Generales Email), corisen@netscape.net ( Coordinateurs ) Phone: (212) 714 - 4791; Mail : RENCONTRE DE NEW YORK 545 5th Avenue Suite 401 New York, NY, 10018


This material is being reposted for wider distribution by the Africa Policy Information Center (APIC). APIC provides accessible information and analysis in order to promote U.S. and international policies toward Africa that advance economic, political and social justice and the full spectrum of human rights.

URL for this file: http://www.africafocus.org/docs00/sen0009.php